Actuellement dans le service nous avons 15 externes en médecine, 2 externes en pharmacie, et 8 internes, soit 25 personnes à former. Nous sommes 3 Praticiens Hospitalier dans la journée, on a donc en gros 5 externes et 2 internes sous notre responsabilité. Comment voulez vous avoir une formation personnalisée, un compagnonnage dans ces conditions ? Comment donner un enseignement de qualité, comment prendre du temps pour transmettre ce qu'on m'a appris à chacun d'eux ?

J'ai eu la chance de passer comme externe dans ce même service il y a 10 ans maintenant, il y avait déjà 3 PH la journée, nous       n'étions que 4 externes... il y avait moins d'entrées (90 passages/jour à l'epoque 140 passages/jour aujourd'hui), j'ai pu bénéficier d'un enseignement de qualité, on m'a donné du temps pour me former et me donner le goût des Urgences. Après une semaine de stage tout le monde connaissait le prénom des nouveaux externes, une plaie de doigt à explorer...l' externe s'habillait avec le chef pour l'aider et apprendre, une RP montrant un petit pneumothorax millimétrique en regard d'une fracture de cote.... l'externe était immédiatement convié devant le négatoscope....

Aujourd'hui, je ne peux pas vous citer plus de 5 prénoms sur les 17 , je serai bien incapable de vous dire si il en manque 1 dans le service demain matin, et j'appelerai encore une fois le même (le super externe super motivé qu'on connaît déjà et qui veut travailler aux urgences.... ) pour explorer cette "jolie" plaie de doigt avec moi. Alors je culpabiliserai, comme je n'aurai pas le temps d'explorer 17 autres plaies de doigts demain matin; je vais préparer un petit diaporama avec des jolies photos "plaies de main aux Urgences , anesthésie locale et exploration" , je les prendrai après demain en salle de staff de 08h00 à 08h30, pendant 30 minutes ils seront 8 sur les 17.... (je connaîtrai 5 prénoms sur les 8)... mais j'aurai essayé.

Nous sommes en train de fabriquer une génération d'externe.... "PowerPoint". J'aurai tellement envie qu'ils touchent, palpent, sentent, écoutent, avec moi....ils sont trop nombreux, nous n'avons pas assez de temps, ce n'est pas de leur faute, j'essaye de faire en sorte que ça ne soit pas de la mienne..... L'ouverture du Numerus Clausus en a décidé ainsi.... MERCI MERCI MERCI

Si j'ai un message à vous donner: battez vous pour toucher des malades, pour les examiner, pour les palper.... posez des questions, observez, faites vous remarquer!!

 Evolution du Numerus clausus depuis 1971:

nc